Négocier pour accéder au terrain et conduire l’enquête

Une analyse de processus contrastés entre deux institutions de santé sexuelle de Suisse romande

Auteurs

  • Marlyse Debergh Institut de Recherches Sociologiques (IRS), Université de Genève (UNIGE), Suisse

DOI 

https://doi.org/10.52983/crev.vi0.81

Mots-clés

Ethnographie comparative, Négociation itérative, Points de vue situés, Santé sexuelle

Résumé

Cet article se penche sur les négociations en ethnographie, par la mobilisation d’un cas d’enquête comparatif original, mené auprès de deux institutions promouvant la santé sexuelle en Suisse romande. La première institution est un centre de santé sexuelle ayant pour public cible les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). La deuxième institution est un centre de santé sexuelle accueillant le tout public (planning familial). Envisageant les négociations comme un processus itératif, je montre que les négociations ne se limitent pas à une étape unique à franchir en amont de la conduite de l’enquête. Par une analyse doublement comparative – entre deux institutions et entre deux phases de l’enquête – cet article montre qu’un accès officiel aisé ne constitue pas forcément une garantie d’accès à l’information dans la conduite de l’enquête. A l’inverse, un accès officiel complexe n’exclut pas un accès facilité à l’information dans la suite du travail de recherche. Ouvrant la « boîte noire » des négociations, il s’agira de comprendre et d’analyser ces dynamiques contrastées.

Téléchargements

Publiée

2021-04-06

Comment citer

Debergh, Marlyse. 2021. « Négocier pour accéder au terrain et conduire l’enquête: Une analyse de processus contrastés entre deux institutions de santé sexuelle de Suisse romande ». Cambouis, La Revue Des Sciences Sociales Aux Mains Sales, avril. https://doi.org/10.52983/crev.vi0.81.

Dossier

Négocier un terrain d'enquête

Rubriques